Concept-immobilier-Marche-La-poulette-rose

Concept Immobilier, partenaire de La Poulette Rose !

Concept Immobilier est partenaire de la Poulette Rose 🎗️
 
La Poulette Rose est une marche (ou circuit vélo) organisée, par l’amicale du personnel communal de Gandrange, pour soutenir la lutte contre le cancer du sein. Cette manifestation, en partenariat avec la Ligue contre le Cancer, a été imaginée en vue d’informer et de sensibiliser le public à cette maladie et à l’importance du dépistage.
 
On se donne alors tous rendez-vous le dimanche 15 Mai à Gandrange pour soutenir cette cause.
Et n’oubliez pas, habillez-vous en rose !
concept-immobilier-aides-travaux-renovation-energetique

Rénovation énergétique : 3 aides pour vos travaux

Pour améliorer la performance énergétique de votre maison ou appartement, vous devrez forcément passer par la case travaux, cependant, il est souvent très coûteux d’entamer certaines rénovations énergétiques. Pour cela, on vous donne 3 aides à connaître pour réduire le coût de vos futurs travaux.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide financière de l’état lancée le 1er janvier 2020, qui dépend du revenu fiscal de référence du ménage et du montant de leurs travaux. Cette aide remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité » et « Habiter mieux sérénité ».

• Pour qui ?
Elle est accessible à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés de logement construit depuis au moins 15 ans. Les propriétaires dont le logement est construit depuis au moins 2 ans peuvent également en bénéficier si la demande s’agit du remplacement d’une chaudière au fioul par un nouvel équipement chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire.

• Comment ça marche ?
MaPrimeRénov’ permet de financer des travaux de rénovation tels que l’isolation, le chauffage, la ventilation, ou permet de financer un audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif.
Les travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise labellisée RGE (Reconnue Garante pour l’Environnement).
Le montant de la prime est forfaitaire et est calculé en fonction des revenus du ménage ainsi que du gain écologique permis par les travaux.

Pour plus d’informations : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-renovation-energetique

L’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro permet de financer des travaux de rénovation de logements, avec un montant compris entre 7 000€ et 50 000€, selon les travaux financés.

• Pour qui ?
Ce prêt est délivré sous certaines conditions : il est accordé au propriétaire bailleur ou occupant et au syndicat de copropriété, jusqu’au 31 décembre 2023.

• Comment ça marche ?
Les conditions d’obtention sont différentes selon le type de travaux à effectuer :

– Isolation et/ou d’installation d’équipements

Pour pouvoir bénéficier de l’éco-PTZ, votre logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans, être votre résidence principale ou celle de vos locataires. Vos travaux devront porter sur une des catégories de travaux suivantes :
• Isolation thermique : toiture, murs donnant sur l’extérieur, fenêtres et portes donnant sur l’extérieur, plancher bas
• Installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
• Installation d’un chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
• Installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable

– Amélioration du niveau de performance énergétique global

Pour pouvoir bénéficier de l’éco-PTZ, votre logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans, être votre résidence principale ou celle de vos locataires. Les travaux à effectuer devront améliorer sa performance énergétique globale. Au préalable, un audit énergétique devra être réalisé par un architecte ou un bureau d’étude spécialisé. Cela permettra de connaître la consommation énergétique actuelle du logement et de préconiser les travaux adéquats, afin d’atteindre ces objectifs :
• Une consommation conventionnelle annuelle inférieure à 331 kWh/m² en énergie primaire sur les usages chauffage, refroidissement et production d’eau chaude
• Un gain énergétique d’au moins 35 % par rapport à la consommation conventionnelle annuelle en énergie primaire avant travaux pour les usages chauffage, refroidissement et production d’eau chaude

– Réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif

Pour pouvoir bénéficier de l’éco-PTZ, votre logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans, être votre résidence principale ou celle de vos locataires. Les travaux à effectuer devront être réalisés par un artisan ou une entreprise du bâtiment et permettront de réhabiliter votre système d’assainissement non collectif par des dispositifs qui ne consomment pas d’énergie.

Pour plus d’informations : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905

Le dispositif Coup de pouce économies d’énergie

Ce dispositif Coup de pouce permet de bénéficier de primes pour le financement de certains travaux de rénovation énergétique, cumulable avec l’aide MaPrimeRénov’ et l’éco-PTZ.

• Pour qui ?
Depuis 2019, cette aide s’adresse à tous les ménages, propriétaire ou locataire du logement, et aussi bien pour les résidences principales que secondaires. Dans le cas où vous seriez locataire, il vous faudra tout de même l’accord du propriétaire.

• Comment ça marche ?
Le montant des primes dépendra du niveau de ressources du foyer. Elles sont versées par les entreprises signataires de la charte « Coup de pouce économies d’énergies », principalement des vendeurs d’énergie, et se décline en plusieurs aides :
– La prime Coupe de pouce chauffage
– La prime Coupe de pouce isolation
– La prime Coupe de pouce thermostat avec régulation performante
– La prime Coupe de pouce rénovation globale.

L’aide peut servir à financer les travaux suivants :
– L’installation d’une chaudière biomasse performante, d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ou hybride, d’un système solaire combiné, d’un appareil de chauffage au bois très performant
– Le raccordement à un réseau de chaleur alimenté par des énergies renouvelables (ENR&R)

La demande de prime devra être faite pour des travaux dont la date d’engagement est au plus tard le 31/12/2025 et la date d’achèvement au plus tard le 31/12/2026.
Pour l’isolation des combles et toitures, la demande de prime devra être faite pour des travaux dont la date d’engagement est au plus tard le 30/06/2022 et la date d’achèvement au plus tard le 30/09/2022.

Pour plus d’informations : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-economies-energie

concept-immobilier-ameliorer-dpe-travaux-renovation-indispensables

Améliorer le DPE : 3 travaux de rénovation indispensables

Améliorer les performances énergétiques de son logement est intéressant d’un point de vue économique, mais également écologique. À savoir que dès 2023, les logements classés G seront alors interdits à la location. De plus, d’ici 2028 la loi climat et résilience imposera aux propriétaires et bailleurs de faire des travaux de rénovation énergétique dans les logements de classe F et G.

Isolement et double-vitrage

Les travaux d’isolement sont les plus rentables. Un logement mal isolé connaît une perte en chaleur considérable allant jusqu’à 30%. Voici les travaux à entreprendre pour renforcer l’enveloppe thermique de votre logement :
• L’isolation des combles à faire en priorité, car selon l’Ademe 25 à 30% des pertes sont dues à une mauvaise isolation de la toiture.
• L’isolation des murs qui vous permet d’éviter jusqu’à 25% de perte de chaleur en moins. Il est possible d’isoler les murs soit par l’intérieur, soit par l’extérieur, plus coûteux, mais plus efficace.
• L’isolation par double vitrage et modèles plus performants des fenêtres et ouvrants, qui représente 10 à 15% de perte de chaleur en moins.
• L’isolation du sol, soit sous le carrelage ou plancher, soit par isolation du plafond de la cave ou garage pour les planchers bas. L’isolation des sols représente 10 à 15% de perte de chaleur en moins, et à pour deuxième avantage un isolement phonique.

Remplacer son équipement chauffage

Le chauffage est la première source d’émission de gaz à effet de serre d’une maison qui représente plus de la moitié du budget énergétique d’un ménage. Pour améliorer les performances du logement, il faudrait investir dans un système de chauffage plus économique et plus écologique, comme la chaudière à bois, poêle ou la pompe à chaleur. Le chauffage au gaz serait lui moins écologique, car énergie fossile, mais serait l’hydrocarbure le moins néfaste par rapport aux autres combustibles fossiles.

Ne pas négliger la ventilation

Vous pouvez installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) pour lutter contre l’humidité de vos pièces ; l’aération quotidienne de votre logement, permet également de diminuer le taux d’humidité et par conséquent, l’air sera plus facile à réchauffer.

concept-immobilier-nouveau-dpe

Nouveau DPE : une interdiction de location pour les classes F et G à venir

Aujourd’hui, le nombre de logements dit « passoires thermiques » s’élève à environ 4,8 millions en France. Ces biens représentent une consommation énergétique très élevée. Les raisons ? Une mauvaise isolation, une mauvaise ventilation ou encore des équipements énergivores. Ces biens affichent une étiquette énergie de F ou G et ont des effets climatiques néfastes dus à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. De plus, ils entraînent des difficultés financières en raison des lourdes factures et donc une dépréciation des biens de ces classes.

Depuis l’été dernier, le diagnostic de performance énergétique (DPE), document permettant d’estimer la consommation énergétique et les taux d’émission de gaz à effet de serre d’un logement, a été modifié. Le gouvernement a décidé de mettre en place la loi Climat et résilience qui interdit la location de ces logements énergivores dans le but d’inciter les propriétaires à rénover leurs biens.

Si vous êtes propriétaire d’un logement de classe F ou G ou si vous songez à en acheter un de cette classe énergétique, plusieurs dates sont à retenir :
Depuis le 1er janvier 2022 : Tous les bailleurs ont l’obligation de mentionner une fourchette de prix de la consommation énergétique annuelle de leur logement dans leur annonce immobilière.
25 août 2022 : La hausse des loyers des biens classés F et G ne sera plus autorisée.
2023 : Les biens consommant plus de 450 kWh.m2 par an (au-dessus du seuil d’indécence énergétique) seront interdits à la location.
2025 : Les classes G deviendront interdites (consommation supérieure à 420 kWh.m2.an).
2028 : Les biens de classe énergie F ne pourront plus être loués.
2034 : Les biens classés E ne pourront plus accueillir de nouveaux locataires.

Investir dans une passoire thermique, un gain potentiel ?

Deux choix s’offrent aux propriétaires de ces logements : le rénover ou le vendre. Pour certains, ces rénovations s’annoncent trop coûteuses ou trop complexes avec, par exemple, l’isolation du bien, le remplacement des fenêtres, le changement du système de chauffage et de ventilation, etc. Une chose est sûre, le budget des travaux s’élèvera certainement à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Un bien classé F ou G se vend en général 2% à 18% moins cher qu’un logement classé D. À la suite de cette loi, les biens F et G vont davantage perdre en valeur dans les années à venir et les propriétaires vendront à perte, une aubaine pour les investisseurs. Toutefois, des aides pourront aider à réduire les frais comme MaPrimeRénov’, une aide à la rénovation énergétique calculée en fonction vos revenus et du gain écologique de vos travaux. L’acheteur d’une « passoire thermique » sera susceptible de négocier le prix du bien ce qui compensera le surcoût des travaux de rénovation énergétique.

Loi Lemoine : quels changements pour les emprunteurs ?

Plusieurs textes de loi concernant les assurances emprunteurs ont été mis en place ces dernières années.

Parmi elles, on peut citer la loi Lagarde datant du 1er juillet 2010 qui a rendu possible le libre choix de l’assurance emprunteur. Par la suite, en 2014, la loi Hamon a permis le droit de résiliation à tout moment dès la première année du contrat et enfin c’est l’amendement Bourquin en 2018 qui a étendu ce droit au-delà de la première année à chaque anniversaire du contrat.

À la suite de ces mesures, un nouveau texte, la loi Lemoine, a été adopté le 17 février 2022 et permet maintenant aux personnes qui ont contracté un prêt immobilier de résilier et de changer leur assurance emprunteur à tout moment sans frais. Cette mesure sera en application dès le 1er juin 2022 pour les nouvelles offres de prêts et à partir du 1er septembre 2022 pour les contrats d’assurances en cours.

Les mesures à noter

Cette loi entraîne des obligations d’informations renforcées. En effet, les assureurs seront dans l’obligation d’informer, et ce, chaque année du droit de résiliation et de la date d’échéance du contrat des emprunteurs. Également, cette loi entraîne la suppression du questionnaire médical pour les prêts inférieurs à 200 000 euros et avant le 60ème anniversaire de l’emprunteur. Enfin, cette loi réduit le délai du droit à l’oubli à cinq ans pour les personnes ayant eu un cancer.

concept-immobilier-article-vendre-appartement-maison-travaux-pas-cher-home-staging

Vendre son bien : faire du home staging pour sublimer son intérieur à moindre coût

Vous souhaitez mettre votre maison ou appartement en vente ? Le home staging est un moyen efficace pour donner une seconde jeunesse à votre logement sans vous ruiner, tout en apportant une plus-value à votre bien !

Qu’est-ce que le Home Staging ?

Le Home Staging est le fait de valoriser son bien en effectuant de petits travaux d’intérieur, comme réagencer un espace en abattant un mur ou en installant une cloison, rafraîchir une pièce en redonnant un coup de peinture, revoir la décoration pour harmoniser les espaces…

L’objectif étant de rendre votre maison ou appartement le plus attrayant possible avant une vente, ou tout simplement pour vous-même.

 

Question budget, combien ça coûte ?

Le but du home staging est de ne pas dépenser une fortune dans vos travaux de rafraîchissement. En général, le coût varie entre 0,5% et 4% du prix de vente de votre logement.
Faites le tour de vos pièces et notez ce qui est à changer ; commencez à budgéter pour avoir une idée du coût global et avisez. 

 

Nos conseils et astuces home staging

Aujourd’hui, les pièces à mettre en valeur dans un premier temps, qui permettront de vous distinguer lors d’une vente seront : la cuisine, la pièce à vivre et la salle de bain. Ainsi, une remise à neuf de certains espaces de vie peut faire la différence et permet à l’acquéreur de se projeter plus facilement. Aussi, n’oubliez pas de dépersonnaliser votre logement le plus possible.

 

Faire un tri et dépersonnaliser

Au fil des années il nous arrive trop souvent d’entasser toutes sortes de choses, or des pièces remplies de bibelots en tout genre ne flatteront pas leur volume et encore moins votre intérieur ! Il est temps de faire un tri, de désencombrer et de dépersonnaliser. Aussi, lorsqu’une petite surface est habillée de meubles imposants, cela peut vite devenir étouffant, penser à vous séparer de plus de meubles possible pour mettre en avant vos espaces, surtout le temps d’une vente. Le but est d’attirer l’attention sur les atouts votre bien et non pas sur vos affaires.

 

Effectuer quelques petits travaux

Reboucher un trou, changer les joints de salle de bain, changer une ampoule… Toutes ces petites choses peuvent faire la différence durant la visite de votre bien, alors au travail ! Aussi, c’est le moment de repeindre vos pièces pour leur redonner de l’éclat, ou encore de moderniser vos meubles, en leur donnant un bon coup de peinture !

 

Ce que nous vous conseillons 

Le choix des couleurs est subjectif, la plupart du temps votre intérieur sera à votre goût. Or, dans le cas d’une vente ou d’une mise en location, optez pour des couleurs claires et sobres afin que l’acquéreur puisse se projeter plus facilement.
Adoptez la couleur basique : le blanc, qui reflétera la lumière et engendrera un espace lumineux et sain. Vous pouvez également choisir des couleurs dans les tons de beige, crème, gris clair…
Si toutefois, vous trouvez que l’intérieur paraît trop froid, vous pouvez toujours peindre un mur en couleur afin d’y donner plus de caractère.

 

Découvrez nos autres articles : 

Vendre son bien immobilier : 2022 serait le moment idéal

5 erreurs à ne pas commettre pour vendre son bien immobilier

Crédit immobilier : les nouvelles règles 2022

 

Crédit photo : https://unsplash.com/@spacejoy
concept-immobilier-agence-moselle-article-vendre-bien-immobilier-2022-moment-ideal

Vendre son bien immobilier : 2022 serait le moment idéal

Avec des prix de l’immobilier élevés, des acheteurs toujours plus nombreux et des délais de vente réduits, l’année 2022 serait un moment propice pour la vente de votre maison ou de votre appartement.

Un nombre d’acheteurs toujours plus élevé

Le nombre d’acheteurs ne cesse de croître, entre l’augmentation des primo-accédants et le grand nombre de Français qui souhaitent déménager pour plus de confort, notamment grâce à un espace extérieur. C’est donc le moment idéal pour les vendeurs qui souhaitent trouver un acquéreur rapidement, car beaucoup de demande.

Des délais de vente réduits

Étant donné la concurrence entre les acheteurs, il est évident que les délais de vente se sont réduits considérablement l’année dernière. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2022, à condition que les prix restent le plus raisonnable possible, étant donné les nouvelles règles concernant le crédit immobilier entrées en vigueur début janvier. En effet, il est aujourd’hui plus compliqué d’acheter un bien immobilier en vue de la durée raccourcie du crédit immobilier et d’un taux d’endettement plus encadré.

À propos des prix immobiliers 2022

Alors que des économistes prévoyaient une bulle spéculative immobilière l’année passée, on observe encore une augmentation des prix dans la plupart des villes françaises. On peut s’attendre à ce que cette hausse des prix poursuive son ascension, surtout dans les zones rurales, tout en ayant à l’esprit que cette tendance peut s’inverser, notamment dans les grandes-villes.

Si vous souhaitez vendre votre bien immobilier pour profiter des avantages du marché actuel, c’est le moment pour vous de sublimer votre intérieur à moindre coût pour apporter une plus-value à votre maison ou appartement, mais aussi de faire appel à l’un de nos agents pour organiser une estimation immobilière professionnelle afin de vendre au prix le plus juste.

Les taux d’intérêts des crédits immobiliers au plus bas

Comme pour l’année 2021, la tendance se poursuit pour cette nouvelle année avec des taux d’intérêts relativement bas en ce qui concerne les crédits immobiliers. C’est le moment de profiter pour acheter un logement, tout en sachant qu’il est possible de négocier son assurance de prêt pour réaliser des économies non négligeables !

De plus, bien que les nouvelles règles auxquelles les banques font face en ce qui concerne les crédits immobiliers et de leur durée plafonnée à 25 ans, il faut savoir qu’un certain pourcentage de dossiers aura la chance de pouvoir profiter d’une marge de manœuvre de la part des banques.

 

Découvrez nos autres articles

Vendre son bien : faire du home staging pour sublimer son intérieur à moindre coût

5 erreurs à ne pas commettre pour vendre son bien immobilier

Achat immobilier neuf : quels sont les avantages ?

Crédit immobilier : les nouvelles règles 2022

Crédit photo : https://unsplash.com/@spacejoy
concept-immobilier-agence-moselle-article-credit-nouvelles-regles-2022-emprunt

Crédit immobilier : les nouvelles règles 2022

Depuis le 1er janvier 2022, les conditions d’accès au crédit immobilier se sont durcies, de nouvelles règles ont fait leur apparition avec des conséquences contraignantes pour les candidats à l’emprunt. Voici ce qui a changé.

 

Une durée maximale

Un emprunt immobilier ne pourra plus dépasser les 25 ans. Seuls les crédits destinés à l’acquisition ou la construction d’un logement neuf ou à l’acquisition d’un logement ancien avec travaux représentant 25% du coût total de l’opération, pourront bénéficier d’une durée jusqu’à 27 ans.

 

Un taux d’endettement plus encadré

Le taux d’endettement ne pourra plus dépasser le plafond de 35% des revenus de l’emprunteur avec inclus, le coût de l’assurance emprunteur.

Une règle qui aura des conséquences négatives pour ce qui est des personnes âgées, pour lesquelles l’assurance est souvent élevée, ainsi que pour les personnes souhaitant acheter un second bien immobilier.

 

Une petite marge de tolérance

Néanmoins, le Haut conseil de stabilité financière permet aux banques de s’écarter occasionnellement de cette règle afin de leur laisser une liberté dans l’octroi des crédits immobilier, pour un volume total des prêts s’élevant à 20% chaque trimestre.

 

Quel impact sur les taux d’intérêts ?

Face à la pénurie de biens sur le marché et à la hausse de la demande, ces nouvelles règles ne devraient pas avoir d’impact sur l’évolution des taux d’intérêts.

Par ailleurs, alors que l’année 2021 a connu des emprunts parfois accordés à moins de 1%, 2022 devrait se poursuivre sur la même dynamique selon les barèmes publiés par les courtiers et les banques au début de l’année. Les taux moyens seront de 1% pour un emprunt sur 15 ans, 1,15% pour un emprunt sur 20 ans et 1,40% pour un emprunt sur 25 ans, selon vousfinancer.com.

 

Découvrez nos autres articles :

Achat immobilier : êtes-vous en capacité d’emprunter ?

Achat immobilier neuf : quels sont les avantages ?

Vendre son bien immobilier : 2022 serait le moment idéal

 

Crédit photo : https://unsplash.com/@spacejoy
concept-immobilier-agence-actualite-achat-neuf

Achat immobilier neuf : quels sont les avantages ?

Acheter un logement neuf vous fait profiter de nombreux avantages, comme la réduction des frais de notaire, une exonération de la taxe foncière, etc. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de sauter le pas !

 

Les garanties constructeur 

Les acquéreurs qui font le choix d’acheter un bien neuf profitent de plusieurs garanties :

  • La garantie de parfait achèvement : d’une durée d’un an à compter de la date de réception des travaux, elle couvre les éventuels dommages pouvant affecter la construction. Ne sont pas pris en compte les altérations dues à une usure normale ou à un mauvais entretien.
  • La garantie de bon fonctionnement : d’une durée de 2 ans à compter de la date de réception des travaux, elle concerne les éléments démontables, tels que les radiateurs, les chaudières, les prises électriques, etc.
  • La garantie décennale : d’une durée de 10 ans à compter de la date de réception des travaux, elle couvre les dommages possibles qui pourraient fragiliser la construction, tels que les fissures, les infiltrations d’eau… et la rendent inhabitable. Dans ce cas, le constructeur a pour obligation d’intervenir si les altérations ne sont pas liées à une usure normale ou à un mauvais entretien.

 

Des frais de notaire réduits 

Dans l’immobilier ancien, les frais de notaire sont fixés à peu près entre 7 et 8% du montant total de l’acquisition. Dans l’immobilier neuf, les frais de notaire ne s’élèvent qu’à environ 3%. Pour l’achat d’un bien d’une valeur de 200 000 €, les frais de notaire sont d’environ : 14 000 € pour un bien ancien 6 000 € pour un bien neuf.

 

Une exonération de la taxe foncière 

Une majorité de communes exonèrent les propriétaires de la taxe foncière, pour une durée de 2 ans qui suivent la réception des travaux. Pour profiter de cet avantage, il faut adresser une demande d’exonération temporaire, dans les 90 jours qui suivent l’achèvement des travaux, au centre des impôts dont dépend le logement.

 

Un agencement 100% optimisé

Les logements neufs sont conçus de manière à vous faire profiter d’une superficie optimisée de la meilleure façon. Grâce à l’achat sur plan, vous pouvez demander aux promoteurs d’effectuer des changements minimes de l’aménagement en fonction de vos préférences : la création d’une cuisine ouverte, déplacer une cloison, etc.

 

Un logement à votre image

Acheter un logement sur plan, vous permet également de pouvoir personnaliser votre futur logement en choisissant une partie de la décoration comme les revêtements de sols et muraux.

Les programmes neufs vous font profiter de nombreux avantages et fonctionnalités pour un confort maximisé, comme un espace extérieur (grand balcon, terrasse), un ascenseur, un parking souterrain… Ils bénéficient également de bonnes isolations phoniques et thermiques respectueuses des dernières normes en vigueur, ce qui permet également de réduire les charges.

 

Retrouvez tous nos programmes immobiliers neufs

Découvrez nos autres articles

Crédit immobilier : les nouvelles règles 2022

Achat immobilier : êtes-vous en capacité d’emprunter ?

Vendre son bien immobilier : 2022 serait le moment idéal

Vendre son bien : faire du home staging pour sublimer son intérieur à moindre coût

Crédit photo : https://unsplash.com/@spacejoy
concept-immobilier-agence-moselle-achat-logement-emprunt-actualite

Achat immobilier : êtes-vous en capacité d’emprunter ?

Vous projetez de faire un achat immobilier ? Voici quelques points à connaître pour savoir ce qui est pris en compte lors d’une demande de prêt.

Calculer le taux d’endettement 

Dès le 1er janvier 2022, les banques seront soumises à de nouvelles règles concernant les crédits immobilier. La capacité de remboursement ne devra pas dépasser 35% maximum des revenus du ménage. Si vos revenus mensuels sont faibles, dans ce cas il faut compter une capacité de remboursement d’un tiers des revenus du ménage. Toutefois, le haut conseil de stabilité financière, permet tout de même aux banques de s’écarter occasionnellement de ses nouvelles règles.

  • Taux d’endettement = (Charges + Mensualité du prêt) / Revenus

 

Calculer le reste à vivre 

Le reste à vivre est la somme dont vous disposez après le paiement de vos charges récurrentes. Il sert d’indicateur permettant d’évaluer le niveau de vie du ménage. Si votre reste à vivre est trop faible malgré le respect de la règle des 33 % d’endettement, vous aurez du mal à convaincre les banques.

  • Reste à vivre = Revenus – Charges fixes récurrentes

 

Attention au saut de charge 

Le saut de charge est la différence entre le montant de votre ancien loyer et les futures mensualités du crédit immobilier. Il sert d’indicateur de fiabilité financière étudié par les banques. Dans l’idéal, il vaudrait mieux que la mensualité ne s’écarte peu du montant du loyer, voire qu’elle soit inférieure.

  • Saut de charge = Ancien loyer – Futures mensualités

 

Recherchez votre bien immobilier parmi nos logements en vente.

 

Découvrez nos autres articles

Crédit immobilier : les nouvelles règles 2022

Achat immobilier neuf : quels sont les avantages ?

Vendre son bien immobilier : 2022 serait le moment idéal

5 erreurs à ne pas commettre pour vendre son bien immobilier

  • 1
  • 2

Contactez-nous !


Ne passez pas à côté de belles opportunités ou de nos derniers conseils immobiliers.

concept-immobilier-agence-immobiliere-florange-moselle

Agence de Florange

38 avenue de Lorraine
57190 Florange

Agence de Thionville

13 rue Maréchal Joffre
57100 Thionville